REVUE CULTURELLE

Votre Webmag de la Culture depuis 1999

 

  

ACCUEIL

CINEMA

EXPOS

TECHNOLOGIES

DISQUES

CONCERTS

FASHION

LIVRES

THEATRE

INTERVIEWS

SPORTS

SAVEURS

GASTRONOMIE

JARDIN

ESCAPADES

CADEAUX

 

Édition Semaine n° 17 Avril 2017

______________  LEXNEWS, LE WEBMAG DU SPORT_______ 

 Les infos Sport --- Les tests Matériel - Les Conseils des Pros - Les Interviews

L'ACTUALITE DU RUNNING ET DE LA MARCHE SPORTIVE

 

TEST RUNNING

 

ADIDAS

 

ADISTAR RIDE

Cette chaussure est taillée pour l’entraînement en moyenne et longue distance. Convenant au pied universel, la nouvelle technologie ForMotion est placée au talon afin d’accompagner naturellement la foulée et garantir une sécurité maximale. La stabilité est assez remarquable pour ce genre de chaussure destinée au pied universel. La foulée est souple tout en ayant la sensation d’un pied bien protégé. La technologie GeoFit assure un rembourrage qui garde l’empreinte de la forme du pied pour un confort accru. Toujours dans cette quête du confort, le concept NoSeam offre une tige sans couture intérieure pour éviter les échauffements. 

SUPERNOVA RIOT M

Ce très beau produit Trail adopte la technologie 3-D Formotion pour amortir et en même temps accompagner naturellement la foulée. Une semelle respirante permet de garder le pied aéré, un critère essentiel dans la discipline tout-terrain du trail. La semelle extérieure adiWear est très résistante dans les zones difficiles. La stabilité de la chaussure est également au cœur de ce nouveau produit : le Torsion System intègre un renfort de voûte plantaire pour maintenir l’intégrité du pied pendant la foulée. Cette chaussure se comporte parfaitement dans les terrains variés avec une accroche remarquable due à la qualité de sa semelle. Une chaussure parfaite pour affronter les courses de montagne pour cet été !

 

ASICS

 

GEL KAYANO 14

La GEL KAYANO est un grand classique haut de gamme dans la chaussure de running. Ce modèle bien connu des amateurs de belles chaussures intègre la technologie GEL qui a donné son nom à la quasi-totalité des modèles ASICS. Cette technologie révolutionnaire mise au point en 1986, permet de transformer l'onde de choc issue lors de l'impact de la foulée au sol en énergie positive. La semelle Solyte est un procédé breveté par ASICS à base d'un nouveau co-polymère offrant une légèreté exceptionnelle à la semelle tout en lui préservant son dynamisme et sa résistance. Au final, cette technologie allège de 10 % le poids total de la chaussure ! Ce modèle est non seulement une référence en matière d'amorti mais également un modèle du genre en stabilité. Ces caractéristiques technologiques font de la dernière KAYANO une valeur sûre pour les coureurs au pied universel et pronateur pour les compétitions et entraînements toutes distances.  

GEL MORIKO GORE-TEX 2

Ce modèle Trail devrait satisfaire les  coureurs recherchant une chaussure à la fois souple, protectrice du pied et en même temps offrant une bonne accroche sur les terrains difficiles. Ces qualités rarement compatibles sont réunies dans ce dernier modèle de la célèbre marque avec l’avantage de la technologie Gore-Tex XCR caractérisant cette chaussure et offrant une étanchéité maximale à toutes les intempéries. La chaussure bénéficie d’un double amorti GEL à l’avant et à l’arrière du pied. Des renforts synthétiques ainsi que la technologie AHAR + au talon pour une meilleure résistance à l'abrasion permettent une solidité appréciable en course tout-terrain. Pour coureur universel ou pronateur ce modèle offre toutes les qualités de la marque qui mérite ainsi sans réserve les abréviations de sa marque « Anima Sana In Corpore Sano » : un esprit sain dans un corps sain ! 

Le ZEUS 1/2 ROUND NECK TOP est un T shirt col rond composé à 100% Polyester associé à 100% Micropolyester pour une légèreté extrême. La technologie Biomorphic Cut et le Mesh respirant dans le dos accentuent les sensations d’aération de ce vêtement technique pour l’été. Poids : 120gr
Coloris : bleu

A associer au ZEUS SHORT SPRINTER –H, un cuissard dont la coupe a été spécialement étudiée pour les mouvements intensifs de la course à pied. Traité anti bactérien, muni d’une bande réfléchissante et d’un cordon à la taille.
Poids : 140gr
Coloris : noir

MIZUNO

 

WAVE CREATION 9

La Wave Creation 8 MIZUNO est le produit d’excellence à recommander. Sa conception est un concentré du savoir-faire technologique de la marque : Ce dernier modèle intègre le fameux concept de « vagues » qui a rendu célèbre ces chaussures depuis plusieurs années. Cette technologie consiste à mettre en parallèle différents matériaux. Combinés ou séparés, ces matériaux vont ainsi garantir une chaussure particulièrement stable avec un amorti maximal. La toute nouvelle plaque Wave Infinity offre un amorti et une stabilité incroyables grâce à la répartition de l’onde de choc au moment de la foulée, qualités qui seront particulièrement appréciées des coureurs lourds. Un concept d’absorption des chocs, nommé VS1 est placé à l’avant-pied ayant pour effet d’accentuer cette sensation d’amorti et de confort particulièrement appréciée. Pour coureurs universels tous poids.

Poids : 370 g 

WAVE RIDER 11

Place à l’amorti avec ce dernier modèle de la marque japonaise. Ce modèle est également articulé autour de la fameuse plaque Wave qui lui a également donné son nom depuis plusieurs générations de produits. Destinée à la route et aux chemins, cette chaussure est véritablement polyvalente puisqu’elle excelle à l’entraînement tout autant qu’en compétition en convenant au pied universel des coureurs de moins de 80 kg.

MIZUNO a ainsi élaboré un équilibre entre souplesse, amorti et dynamisme avec la technologie SmoothRide pour le Confort en réduisant les phases d'accélération et de décélération de la foulée, ce qui atténue les vibrations tout en augmentant la flexibilité. Le caoutchouc carbone X10 augmente la résistance à l’abrasion de la semelle extérieure et procure de la traction au talon. Un modèle à recommander pour les coureurs recherchant une chaussure adaptable à toutes les situations variées d’entraînement et de compétition.

Poids : 320 gr.

 

 

NIKE

 

AIR ZOOM ELITE +IV

Un modèle taillé pour la course avec ses 318 gr de nervosité. Idéale pour la compétition ou pour l’entraînement rapide, ce modèle réunit en même temps des qualités de maintien et un confort accru. Les renforts en TPU souples assurent une protection parfaite du talon et du médio-pied grâce à l’absence de couture aux endroits les plus sensibles. La technologie Phylon garantit un amorti accentué par les Unités Zoom air. Le caoutchouc BRS 1000 placé au talon offre une résistance accrue à l’abrasion. Ce modèle convient au pied universel et légèrement pronateur. A noter que cette chaussure est compatible Nike+ (émetteur Nano Ipod décrit dans ces colonnes l’année dernière). Cette chaussure très confortable excelle dans les courses exigeant à la fois légèreté et réactivité dans la foulée.

Poids : 318 g. 

 

AIR ZOOM VOMERO +3

Pour plus d’amorti et de stabilité, l’AIR ZOOM VOMERO sera le modèle à adopter. Idéale sur route ou en terrain naturel, cette chaussure est équipée de coussins Zoom air Integral à l’avant et à l’arrière du pied pour un amorti accru. La semelle Phylon en matériau double densité vient renforcer cet amorti. Cette chaussure est destinée au pied universel et convient au coureur de plus de 80 kg. Les séances d’entraînement estivales avec ce modèle offrent véritablement un équilibre parfait entre l’amorti et la stabilité qui sont vraiment les points forts de ce très beau modèle à adopter sans réserves !

(chaussure compatible Nike+)

Poids : 347 g.

 

AIR EQUALON +2

Le contrôle est la priorité de ce modèle qui sera le choix idéal des coureurs lourds et/ou pronateurs. La stabilité est ainsi au cœur de ce très beau modèle de 346 g. Une semelle intermédiaire à double densité avec une protection en TPU intégrée sur le coté stabilise le pied. Des coussins d’air double densité sont placés au talon. Ce modèle fait partie de la série Bowerman Stability. L’intérieur de la chaussure mérite également d’être décrit tant la semelle intérieure renforcée a été travaillée à l’image des semelles orthopédiques pour éviter les effets de la pronation. Ce couple amorti/stabilité devrait emporter le choix sans hésitation pour tous les coureurs pronateurs recherchant une garantie maximale

(chaussure compatible Nike+)

Poids : 346 g. 

Le T-shirt Mens Homme Running a adopté le tissu technique DRI-FIT afin d’absorber la transpiration et d’offrir un vêtement régulièrement sec lors de l’effort. En tissu alvéolé, ce t-shirt intègre une composition différente du tissu selon les empiècements : il se compose en effet de 88% polyester, 12% d’élasthanne pour le corps du vêtement, 91% polyester et 9% d’élasthanne pour le panneau arrière et les empiècements. Cette composition est un modèle de légèreté et d’aération avec, en prime, une esthétique indiscutablement réussie avec beau bleu associé à un blanc impeccable ! A associer au Mens Homme Tight, un cuissard conçu avec les mêmes exigences de qualité et de technologie DRI-FIT.

 

 

PUMA

 

COMPLETE TENOS V

PUMA a conçu cette chaussure comme étant le modèle phare pour les coureurs pronateurs recherchant une chaussure d’entraînement de référence. L’amorti supérieur est étroitement associé à une stabilité et un maintien du pied maximal. Le confort et la protection font en effet de ce modèle un choix idéal pour le coureur régulier cherchant une chaussure pour les entraînements toutes distances.  Cette chaussure devenue un classique offre à l’entraînement une foulée souple et naturelle avec un sentiment de grande flexibilité de la chaussure sans pour autant sacrifier la stabilité au cœur de ce modèle destiné au coureur pronateur. La technologie est au rendez-vous avec une tige en Air-mesh respirant, renforts synthétiques durables, 3M® réfléchissant, support de tige injecté. La semelle extérieure est en caoutchouc expansé Ever-Ride sur l’avant-pied et caoutchouc carboné  EverTrack au talon.

Intercalaire : KMS-Lite CM-EVA, bi-densité interne M2D, DuoCELL concave au talon, ldCELL au talon et à l’avant-pied, arche de support médian ArchTec, nouvelle semelle de propreté.  

 

 

 

 

 

 

Le T-shirt Dark Shadow est tout spécialement destiné aux séances par temps chaud. Avec son tissu aéré grâce aux microfibres polyester qui évacuent la transpiration de l’intérieur vers l’extérieur, ce vêtement technique est très doux à porter tout en adoptant un look particulièrement réussi avec graphisme à la fois esthétique et pratique puisqu’il réfléchit la lumière la nuit. A associer au Dark Shadow ¾ Tight, un cuissard très réussi également dans son esthétique avec ses renforts bleus sur fond noir rappelant le décor du Top.

 

REEBOK

 

PREMIER FUSION II

 

 

L’amorti est la priorité de ce modèle destiné au pied universel. Le DMX Foam assure en effet un amorti maximal  grâce à sa mousse polyuréthane thermoformée et alvéolée. L’onde de choc de la foulée est ainsi absorbée à l’arrière de la chaussure. Une cale de maintien de la voûte plantaire Transition Bridge assure la stabilité de la chaussure. La foulée est souple et agréable quelque soit la longueur de la sortie  grâce à une semelle intermédiaire en EVA associée au DMX Foam. La semelle extérieure offre également une bonne traction sur tous les terrains avalés par cette chaussure légère et polyvalente à recommander pour toutes les personnes se remettant à la course cet été !

Poids : 240 gr 

PREMIER ROAD CUSHION KFS

La PREMIER ROAD CUSHION KFS intègre le système Kinetic Fit KFS, système qui concerne la tige et la semelle extérieure et qui offre un confort extrême  pour un amorti caractérisé. Le DMXShear contribue également à cette sensation d’amorti grâce à la plaque d’élastomère perforé placée au talon. Le DMXFoam est quant à lui placé à l’avant en offrant un amorti grâce à la mousse polyuréthane thermoformée et alvéolée. Nous retrouvons également le Transition Bridge pour le maintien de la voûte plantaire. Du fait de ces technologies intégrées, la sensation de légèreté et de foulées naturelles s’expriment parfaitement avec ce dernier modèle. Avec la CUSHION KFS, place à l’amorti pour les courses de cet été ! 

 

Le Top Carcharodon est un modèle de légèreté pour les chaleurs estivales. En blanc impeccable, il allie à la fois un look particulièrement réussi et en même temps un tissu technique offrant le meilleur de la légèreté et de l’aération grâce aux fibres en argent pur intégrées au tissu ! Cette technologie innovante permet ainsi une réaction du vêtement en fonction des conditions climatiques.  A porter avec le Short 2en1, en noir et bénéficiant de la technologie PLAYDRY pour une meilleure aération et un tissu qui ne reste pas trempé.

 

 

SALOMON

 

XT WINGS

La XT WINGS porte bien son nom ! Cette nouveauté 2008 donne en effet des ailes aux amateurs de Trail. Concentré de technologies, cette chaussure reste pourtant très polyvalente. L’amorti et la stabilité sont au cœur de ce nouveau modèle. Adaptée à tous les terrains, elle surprend également par son dynamisme. Le chassis Skeleton et la semelle EVA triple densité optimisent l’absorption de l’impact de la foulée. La technologie AC tendon va même jusqu’à restituer l’énergie produite à l’impact pour la libérer à la relance ! Les aspects pratiques n’ont pas non plus été négligés, détails essentiels en course d’extérieur : un Mesh respirant pour un meilleur séchage, un système Quicklace de laçage rapide asymétrique, une languette à soufflet, un pare pierre en caoutchouc pour les zones rocailleuses ainsi qu’une semelle Ortholite pour le confort du pied, tout a été pensé !

Poids : 360 gr. 

XA PRO 3D ULTRA

 

 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une chaussure destinée aux pros des raids tout terrain. Pour les pieds universel à pronateur, la 3D Ultra repose sur un châssis tridimensionnel afin de garantir un maintien essentiel dans les courses de l’extrême. Remplaçante de la PRO 3D (décrite dans ces colonnes l’année dernière), la XA PRO 3D ULTRA est également taillée pour la compétition, tout en étant également adaptée aux entraînements. Le Mesh respirant permet un séchage rapide de la chaussure. La semelle extérieure CONTAGRIP offre une accroche exceptionnelle, idéale pour les terrains accidentés. Très réactif, ce modèle excelle à la fois par son dynamisme et sa stabilité dans les zones les plus techniques. Nous retrouvons le laçage rapide SALOMON ainsi qu’un pare pierres caoutchouc. Idéale sur toutes distances, cette chaussure conviendra parfaitement aux pieds universels et pronateurs. Un superbe modèle pour coureurs exigeants !

 

 

Le T-shirt Rd Brightred XL se décline à  la légèreté avec son textile ultrafin actiLITE qui transfère la transpiration de la peau vers l’extérieur pour une aération maximale. Le traitement du tissu au ClimaUV UPF 35+ permet de bloquer les rayons UV nocifs pour le corps. Une fermeture éclair est placée au niveau du col pour augmenter la ventilation par grosse chaleur. Les manches raglan offrent un confort très appréciable du vêtement ainsi qu’une longueur plus grande du t-shirt au bas du dos pour tous les mouvements d’étirement ! Un très beau produit à porter avec les chaussures trail de la marque !

 

 

EXCLUSIF

PROGRAMME

ENDURANCE SHOP / LEXNEWS

DE REMISE EN FORME

 

La nouvelle année est très souvent le moment des grandes décisions et des plus belles résolutions ! Pour accompagner ses lecteurs dans cette délicate entreprise LEXNEWS en partenariat avec ENDURANCE SHOP offre deux programmes complets de remise en forme ! (Attention : toute remise en forme doit être précédée d’une visite médicale )

È

Le premier programme s’adresse au cas de figure d’un homme dans les 40 ans et accusant un surpoids de 10 kg environ et n’ayant pas fait de sport depuis une dizaine d’années.

Ce programme d’entraînement sera établi sur deux mois de « reprise », l’accent étant mis sur des séances de footing léger pour renouer avec l’effort et retrouver petit à petit des sensations tout en perdant progressivement du poids.

Les séances prévues sont facilement réalisables, l’élément essentiel est de ne pas se faire mal. Bien au contraire le maître mot doit être le plaisir afin que cette reprise ne soit pas considérée comme une contrainte. C’est le meilleur moyen de garder un rythme régulier dans les séances et de mener à bien sur le long terme une remise en forme sans dents de scie !

Ce programme s’organise en deux séances par semaine à espacer le plus possible. 

 

Semaine 1

Semaine 2

Semaine 3

Semaine 4

Séances 1

Footing léger 30 minutes

Finir en marchant tranquillement si nécessaire   

 

Footing 40 minutes

Footing 45 minutes

Footing 1h

Séance 2

Footing 20 min puis 5 minutes en accélérant légèrement et progressivement

5 minutes de footing très léger ou en marchant si nécessaire.

Footing 30 minutes

Sur une ligne droite faire des petits exercices pour améliorer sa foulée pendant 10 minutes (1)

20 minutes de course en Endurance (70% de la fréquence cardiaque maximum)

puis 20 minutes de footing

Footing 45 min puis 5 minutes en accélérant progressivement

10 minutes de footing très souple

 (1) Ces exercices peuvent être : montée de genoux (on se force à monter les genoux plus haut pour gagner en amplitude de foulée) talon fesse ( on s’applique sur le cycle arrière de la foulé en essayant de toucher ses fesses avec le talon)

 

 

Semaine 5

Semaine 6

Semaine 7

Semaine 8

Séance 1

Footing 1h

15 minutes  en allure plus soutenue en accélérant progressivement

On peut finir en sprint si on a les sensations.

Footing 1h30

30 minutes endurance

1h de footing

45 minutes endurance

1h de footing

Séance 2

Footing 30 minutes

30 minutes en endurance

 

45 minutes en endurance.

Exercices pour améliorer sa foulée pendant 10 minutes puis15 minutes footing

 

2h de footing

en accélérant un peu sur la fin si on peut

15 minutes footing

1 heure en endurance

30 minutes de footing

 

Les footings sont à accomplir à une allure faible pas plus rapide qu’un échauffement (le critère est de pouvoir parler sans problème sans être essoufflé). 

Les séances d’endurance sont un peu plus rapides (on se situe au alentour de 70% de la fréquence cardiaque maximum (FCM),  il est possible de parler mais on est rapidement essoufflé dans ce cas).   

Il ne faut pas oublier de s’étirer et de boire de l’eau après chaque séance.

Le second programme envisage l'hypothèse d’une femme débutante ou peu entraînée, qui cherche à courir son premier semi marathon et peut s’entraîner deux fois par semaine  (il est difficile de progresser à moins de deux séances par semaine) et ce, sur une durée de 12 semaines.

Cet entraînement est orienté suivant trois critères : le niveau de départ, l’objectif que l’on souhaite obtenir et le temps dont on dispose pour s’entraîner.

Ce programme s’organise en deux séances sur douze semaines.

 

Semaine 1

Semaine 2

Semaine 3

Semaine 4

Séance 1

Echauffement 20 minutes

10 minutes puis 15 minutes puis

10 minutes à allure soutenue de 5 minutes de récupération active (en trottinant)

15 minutes de footing léger

 

 1h en endurance (70 à 80% de votre FCM)

 

1h15 en endurance

1h30 en endurance

Séance 2

 45 minutes endurance (70- 80% de la FCM)

10×100 m allure rapide

15 minutes de footing léger

 

 

 

Echauffement de 30 minutes

10×1 minute allure rapide

avec une minute de récupération active entre chaque répétition

15 minutes de footing léger

Echauffement 20 minutes

20 minutes en endurance

10 minutes allure soutenue (80 à 90% de la FCM)

15 minutes de footing léger

Echauffement 20 minutes

15×2 minutes allure rapide avec 1 minute de récupération entre chaque répétition

 

 

  

 

Semaine 5

Semaine 6

Semaine 7

Semaine 8

Séance 1

1h45 en endurance 

 2h en endurance (70 à 80% de votre FCM)

 

1h30 en endurance

1h en endurance

15 min allure soutenue (80 à 90% de la FCM)

15 minutes footing

Séance 2

 30 minutes endurance (70 80% de la FCM)

10×400 m allure rapide

15 minutes de footing léger

 

 

 

Echauffement de 30 minutes

15×1 minute allure rapide

avec 30 secondes de récupération active entre chaque répétition

15 minutes de footing léger

Echauffement 20 minutes

20 minutes en endurance

10 minutes allure soutenue (80 à 90% de la FCM)

15 minutes de footing léger

Echauffement 20 minutes

15× 200 m allure rapide avec 1 minute de récupération entre chaque répétition

15 minutes de footing léger

 

 

  

 

Semaine 9

Semaine 10

Semaine 11

Semaine 12

Séance 1

2h en endurance

 1h en endurance (70 à 80% de votre FCM)

10×100 mètres en déroulant, chercher à s’appliquer techniquement

 

 

1h15 en endurance

20 minutes de footing

10×100 mètres en déroulant,

10 minutes footing

Séance 2

 45 minutes endurance (70 à 80% de la FCM)

10×400 m allure rapide avec 1 minute de récupération active entre chaque répétition

15 minutes de footing léger

 

 

 

Echauffement de 30 minutes

15×1 minute allure rapide

avec 30 secondes de récupération active entre chaque répétition

15 minutes de footing léger

Echauffement 20 minutes

5×1000 mètres allure soutenue avec 2 minutes de récupération active entre chaque répétition

15 minutes de  footing léger

compétition

 

 

 (FCM = Fréquence Cardiaque Maximum)

 Sur le plan alimentaire il faudra éviter les graisses superflues sans pour autant les supprimer complètement. On privilégiera les aliments riches en glucides ou hydrates de carbone tel que les pâtes et riz complets ainsi que les légumes secs.

Ne pas oublier de bien s’hydrater : 1,5 litre d’eau minimum par jour.

Le jour de la compétition, s’hydrater toutes les 20 minutes et utiliser un gel d’apport glucidique type coup de fouet.

  Afin de compléter ce tableau d’entraînement, nous avons interrogé les responsables d’ENDURANCE SHOP pour leur demander quels étaient les points les plus importants dans cette remise en forme :

 Quel est selon vous le facteur le plus important pour une remise en forme réussie après plusieurs années d’interruption et de négligences alimentaires ? 

« La régularité dans les entraînements  est un des facteurs les plus importants pour une remise en forme réussie. Il est souvent dur de «s’astreindre » à deux séances, ou plus, hebdomadaires lorsque l’on n’ avait pas cette hygiène de vie depuis longtemps.

C’est pour cela que ces séances d’entraînement doivent être perçues comme un moment de plaisir et non une astreinte. »     

Comment garder un rythme régulier dans ces séances hebdomadaires qui soit conciliable avec les impératifs du travail et de la famille ? 

« Le risque le plus important est en effet de se démotiver devant le manque de résultats, le manque de temps et en effet  les impératifs familiaux…

Une des pistes afin d’éviter  cette démotivation est d’essayer de trouver un ou plusieurs partenaires d’entraînement. Cela confère le grand avantage d’une dynamique de groupe et il est  ainsi possible de se motiver mutuellement pour effectuer ensemble les entraînements de façon très régulière. » 

Quel est le rôle de l’équipement et quelles sont vos recommandations en la matière ? 

L’équipement peut avoir un rôle déterminant pour une reprise réussie. Un matériel adapté va en effet permettre d’éviter une multitude de désagrément telles que : les blessures, irritations…

Pour débuter en course à pied le matériel « basique » se compose de :

- d’une paire de chaussures de running : il faut faire très attention lors du choix de son modèle et ne pas hésiter à se faire conseiller chez un spécialiste. Dans les magasins Endurance Shop, nous faisons essayer plusieurs modèles adaptés à chaque type de coureur en fonction de son poids et de sa foulée. Un coureur un peu plus lourd ne devra pas hésiter à investir dans une chaussure avec un amorti important, même si cette gamme de chaussure  a un prix se situant aux alentours de 140 euros.

- Quelques vêtements élaborés spécialement pour le running. Ces vêtements sont conçus pour éviter le maximum de frottement et  permettent d’évacuer au mieux la transpiration du coureur. Pour l’hiver, la tenue du jogger se compose généralement d’un collant long et d’une veste ou polaire technique. 

- et une montre cardiofréquencemétre sera très utile et permettra de  connaître sa  fréquence cardiaque instantanée et ainsi de s’entraîner de façon plu rationnel.  

Quels services ENDURANCE SHOP met à la disposition des runners et quelle est votre priorité chez ENDURANCE SHOP ? 

Endurance Shop est un magasin de spécialistes, nous sommes donc à même de conseiller au mieux tout types de client, du débutant au sportif avancé.

 

Pour tous renseignements sur les magasins ENDURANCE SHOP partenaires de ce dossier "Remise en Forme : http://www.enduranceshop.com/

 

Interview Jérôme BIANCHI

 

Jérôme Bianchi est un kinésithérapeute bien connu du monde sportif. Physiothérapeute de l’équipe de France de Tennis qui a gagné la coupe Davis trois fois, conseiller de nombreuses championnes et champions (Amélie Mauresmo entre autre), et ancien rugbyman de haut niveau (il a même endossé le maillot de l’équipe de France de rugby), il connaît les exigences du sport de l’intérieur. En exclusivité pour LEXNEWS, il nous livre ses convictions sur les bénéfices de l’électrostimulation dans la préparation et la récupération des sportifs.

 

LEXNEWS : " Pouvez vous nous rappeler l'origine du  concept même d’électrostimulation ? "

Jérôme BIANCHI : « La technique de l’électrostimulation existe depuis de nombreuses années. On s’est aperçu qu’un courant de basse fréquence et certains courants de basse polarité pouvaient permettre de soigner et d’agir sur les phénomènes d’origine douloureux. Il a été également constaté, après études, que le corps induisait des stimulations musculaires sensiblement identiques à celles obtenues par l’électrostimulation. Il est possible de manière artificielle en ayant recours aux mêmes stimulations d’obtenir une réponse musculaire qui correspondait à celle de la réalité. »

LEXNEWS : " Que peut offrir l’électrostimulation au quotidien pour le sportif, sur le plan de la récupération et de la musculation ? "

Jérôme BIANCHI : « C’est une donnée très importante de nos jours pour le physique du sportif, qu’il soit de haut niveau ou seulement sportif du week-end. Nous arrivons de manière relativement simple, avec des conseils de son kinésithérapeute au départ, à optimiser le renforcement musculaire, et ce pour n’importe quel groupe musculaire. Nous pouvons également agir de manière très efficace sur la récupération avec l’équivalent d’un massage qui n’est pas toujours accessible au terme d’une longue séance de travail ou course éprouvante en montagne. Nous obtenons des résultats significatifs y compris sur le plan de la musculation. Nous optimisons le renforcement musculaire, notamment après des périodes d’immobilisation en rééducation. Nous arrivons après une opération par exemple à obtenir un gain de 30% de la force musculaire ce qui nous offre un gain d’un mois sur trois mois de rééducation tout en préservant les chaînes articulaires de trop fortes contraintes. »

LEXNEWS : " Quels sont les mauvais emplois et éventuellement les dangers de l’électrostimulation ? "

Jérôme BIANCHI : « Le risque majeur est d’utiliser l’intensité du courant de façon trop importante. Si l’utilisateur utilise une intensité trop forte, cela peut occasionner des microtraumatismes au niveau musculaire. J’ai déjà fait l’expérience de quelques personnes qui, derrière mon dos, avaient trop augmenté l’intensité et avaient eu des courbatures pendant trois jours au point de ne plus pouvoir marcher ! Il faut vraiment faire très attention car l’on peut abîmer la fibre musculaire au même titre qu’une activité physique mal dirigée. Cela est d’ailleurs très logique puisqu’il s’agit de la même physiologie : l’électrostimulation reproduit la contraction musculaire naturelle. Il faut savoir qu’avec l’électrostimulation il est possible d’atteindre jusqu’à 120% des fibres musculaires travaillées, c'est-à-dire que l’on va au-delà des fibres musculaires que l’on peut utiliser lorsque l’on pratique une musculation classique. »

LEXNEWS : " Il ne faut donc pas forcer à l’extrême au même titre que pour l’entraînement classique ? "

Jérôme BIANCHI : « Exactement, l’activité sportive est malheureusement mauvaise dans deux cas : lorsque l’on n’en fait pas assez, ou bien lorsqu’on en fait trop ! Il faut trouver un équilibre, mais le seul problème vient du fait que l’homme est ainsi fait qu’il veut toujours dépasser ce qu’il a obtenu et repousser ses limites, et c’est là que vient le danger. Quant au placement des électrodes, cela ne représente pas de grands risques car si l’on n'est pas sur les points moteurs permettant de mettre en œuvre les contractions musculaires de façon optimale, les résultats seront seulement plus réduits. Il est évident que lorsque l’on connaît bien l’anatomie, l’efficacité est meilleure, d’où l’intérêt d’être conseillé au départ par un professionnel. »

LEXNEWS : " Quels seraient les conseils que vous pourriez donner à nos lecteurs qui souhaiteraient améliorer leur préparation physique grâce à l’électrostimulation et existe-t-il des ouvrages sur ce thème ? "

Jérôme BIANCHI : «Je pense que le premier conseil que je pourrai donner aux utilisateurs de l’électrostimulation serait de commencer par demander à son kiné un encadrement sur son appareil pour débuter. Les kinés connaissent parfaitement ces machines avec lesquelles ils travaillent depuis de nombreuses années. Ces conseils seront ainsi très personnalisés et pointus par rapport à la personne : cela inclura une planification et un programme en fonction des objectifs poursuivis. Il y a de plus en plus de matériels d’électrostimulation où le potentiomètre (permettant la variation de l’intensité) se règle automatiquement en fonction du groupe musculaire qui travaille. C’est une fonction intéressante car cela permet d’éviter les excès d’intensité. Il ne faut pas que la stimulation électrique soit insupportable, même si pour le renforcement musculaire cette stimulation est plus forte. Mais la marge est toujours étroite. »

LEXNEWS : " L’électrostimulation peut elle être utilisée en cas de blessures, et si oui de quelle manière ? "

Jérôme BIANCHI : « Oui, bien sûr, son utilisation est conseillée pour des pathologies qui ne sont pas très graves comme des crampes ou des contractures. Il existe des courants pour soulager la douleur sur toutes les machines sérieuses du marché. Là encore, il est important d’être conseillé si ces douleurs sont trop importantes ou récurrentes. Le kinésithérapeute va également avoir un rôle important dans ce domaine car il faut savoir que de nombreuses machines d’électrostimulation peuvent comprendre jusqu’à 80 courants différents selon les utilisations recherchées. »

LEXNEWS : " Comment les sportifs de haut niveau que vous encadrez perçoivent ils ce procédé et quelle place l’électrostimulation a-t-elle dans votre quotidien en tant que thérapeute ? "

Jérôme BIANCHI : « Les sportifs de haut niveau ont été les premiers à intégrer cette pratique dans leur quotidien. Cela leur a permis de se prendre en charge, d’agir sur certaines douleurs, récupérer après des matches… J’ai pas mal de sportives et de sportifs qui utilisent cet appareil et qui, lorsqu’ils sont au bout du monde, me passent un coup de fil en me disant j’ai mal au coude, est ce que je peux utiliser tel ou tel programme ? A partir de là, je peux leur recommander d’utiliser telle fonction pour soulager cette douleur ou tel autre programme pour la récupération le lendemain. C’est une donnée qui est complètement intégrée dans leur façon d’agir et ils s’en servent régulièrement. Ils ont besoin d’un résultat immédiat et rapide, et pour cela, l’encadrement d’un thérapeute est essentiel. »

LEXNEWS : " Jérôme Bianchi, merci pour ces précieux conseils que pourront suivre nos lecteurs afin de bénéficier au mieux des avantages de l'électrostimulation dans leur préparation physique ! "